Jean-Baptiste et Esther

Jean-Baptiste et Esther étaient les parents de mon arrière-grand-père maternel

Jean-Baptiste était, au dire de ma mère, un homme costaud, bon et doux. C’était un cultivateur qui ne savait ni lire ni écrire.

Esther était son épouse, sa deuxième épouse. La première était morte en couche.

Esther était une « maîtresse d »école ».

Le soir, lorsque les travaux de la journée étaient terminés, mon arrière-arrière grand-père se berçait près du poêle à bois.

Son épouse venait alors le rejoindre et, assise sur ses genoux, elle lui faisait lecture de la Bible.

Une image que je trouve profondément touchante.

Un couple loin des tourmentes séculaires, présent l’un à l’autre, vieillissant ensemble, en paix toute simple avec l’Univers, après une journée de durs labeurs.

Cette image m’apaise. L’humain dans tout ce qu’il y a de plus beau.

J’avais le goût de la partager avec vous.

Ce contenu a été publié dans États d'âme. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *